La Russie pourrait mettre fin à son rôle dans la Station spatiale internationale d’ici 2024, selon des experts

La Russie pourrait mettre fin à sa coopération sur la Station spatiale internationale d’ici deux ans à peine, en utilisant comme excuse les sanctions imposées à la Russie pour son invasion de l’Ukraine, selon des experts de l’espace.

La plupart des commentateurs caractérisent les menaces du directeur général de l’agence spatiale russe Roscosmos de mettre fin à son implication avec l’avant-poste orbital comme une simple fanfaronnade politique. Mais la menace de rompre ces relations pourrait se concrétiser, car certains experts avec lesquels Live Science s’est entretenu ont noté que la Russie ne s’était engagée dans le projet ISS que jusqu’en 2024, plutôt qu'”après 2030″ comme cela avait été proposé par la NASA et d’autres partenaires.

Leave a Comment